Propositions politiques sur les « pensions complémentaires » afin de les rendre efficacement complémentaires à une pension légale décente, solidaire et égalitaire

Analyse 2012/25

À découvrir dans cette analyse

Les « pensions complémentaires » sont en vogue. Les publicités nous donnent l’impression que ce sont des produits sans faille. Ce sera le cas pour certains, mais la situation sera beaucoup moins infaillible pour d’autres, à savoir pour les personnes ne bénéficiant que peu de pensions complémentaires en raison de faible montant de cotisation et/ou de faibles primes d’assurance, et surtout pour les personnes qui n’y sont pas accès… Que proposent ces pensions complémentaires pour ces personnes ? Voici la question qui mérite d’être posée, mais souvent oubliée... Si les règlements plus stricts en la matière sont les bienvenues, ils sont insuffisants en terme sociétal, car seule la pension légale pourrait assurer une situation financière des aînés la plus égalitaire et la plus solidaire possible. Cette analyse tentera d’élargir en matière des pensions, tout en proposant des pistes de solutions concrètes.

Questions pour lancer et/ou prolonger la réflexion

  • Dans l’Atlas des pensions, l’« effet Matthieu » est évoqué. De quoi s’agit-il ?
  • Que peut-on proposer afin de diminuer les inégalités – d’accès et de montant – présentes dans les « pensions complémentaires » ?
  • Que peut-on proposer aux décideurs politiques afin qu’ils discutent d’abord du premier pilier ?

Thèmes

  • Protection sociale
  • Pensions complémentaires
  • Piliers des pensions
  • Atlas des pensions

Auteurs

Kusuto Naïto

Philippe Andrianne

Télécharger l'analyse

pdfPropositions politiques sur les « pensions complémentaires » afin de les rendre efficacement complémentaires à une pension légale décente, solidaire et égalitaire (10.046 signes)