Karine Lallieux : nouvelle ministre des pensions

    EngagementCe 1er octobre, journée internationale des personnes âgées, Karine Lallieux a été nommée ministre des Pensions, de l'Intégration sociale, de la lutte contre la pauvreté et des personnes handicapées au sein du gouvernement Vivaldi.

    Énéo, mouvement social des aînés souhaite à Karine Lallieux une mandature des plus enthousiasmante.

    En effet, les défis à relever en la matière sont légions à commencer par la réalisation des objectifs de la note des formateurs, base de l’accord gouvernemental et plus particulièrement celui de la réévaluation des pensions les plus basses en n’oubliant pas les femmes dont les carrières sont pour la plupart incomplètes.

    Pour ce faire, les aînés rappellent l’importance de l’écoute des situations réelles et de la voix des seniors dans les discussions.

    Les termes de la note des formateurs n’y font nullement allusion alors que pour d’autres secteurs, comme heureusement en lutte contre la pauvreté, ils sont nommément pris en compte. Le Conseil Consultatif Fédéral des Aînés est un lieu institutionnel prévu à cet effet, mais systématiquement oublié.

    Il serait aussi nécessaire d’entendre ce quart de la population dans les décisions en matière de santé, mobilité, digitalisation… ou lieux de vie aussi dans les entités fédérées.

    Énéo, comme d’autres associations d’aînés, est prêt à relever ce défi et rappellera régulièrement à la nécessité de cette prise en considération de la parole des usagers aînés.