Le logement intergénérationnel, une richesse pour tous !

    Tous gagnants

    Vous êtes grands parents, papy ou mamy vivant seul. Vous vivez seul depuis un certain temps. Vous avez plus de 55 ans. Votre maison est devenue trop grande mais vous n’avez pas envie de vous en séparer, ni de quitter votre quartier… Vous êtes aussi curieux, aimez les contacts, vous recherchez une présence, de la convivialité au quotidien, et peut être même un complément de revenus… Alors ce qui suit vous intéressera vous ou l’un de vos petits-enfants à la recherche d’un kot.

    Vous avez plus de 18 ans et recherchez un kot calme, près d’une haute école ou de l’université. Vous appréciez une ambiance de travail « calme et stable ». Vivre dans un cadre assez familial ne vous fait pas peur, vous aimez la compagnie des enfants comme des adultes âgés, alors ce qui suit vous intéressera aussi !

    Vous êtes une famille avec jeunes enfants et vous recherchez une aide pour la garde de vos petits (5h de services hebdomadaires maximum) en la personne d’un étudiant installé chez vous, pour vous seconder ponctuellement. Vous désirez gagner du temps pour davantage de qualité de vie avec vos proches… Alors ceci vous intéressera également !

    Vous habitez tous l’une des communes suivantes : Mons, Gembloux, Bruxelles, Marche en Famenne, Liège, Namur, Louvain-La-Neuve, alors le logement intergénérationnel est fait pour vous !

    1Toit2âges

    Partager son habitation n’est pas une décision anodine, elle suppose de prendre quelques précautions, histoire de ne pas regretter ce choix. L’asbl 1Toit2âges l’a bien compris et se consacre au quotidien pour que cette cohabitation soit en permanence une opération dans laquelle chaque acteur soit gagnant : aîné, famille, étudiant.

    Le principe d’1Toit2âges est simple : mettre en relation les aînés et les parents avec l’ étudiant qui leur correspond le mieux. Comment ? En rencontrant chaque partie séparément afin d’élaborer le portrait de ces personnes tout en veillant à rechercher les points communs entre elles permettant au fil du temps de développer les affinités qui rendent la vie tellement plus agréable.

    Dans un premier temps, chaque personne prend l’initiative du contact avec l’association et détermine avec elle offres et attentes liées à la cohabitation. Moment important au cours duquel, chacun pose les questions nécessaires et ses conditions afin de constituer une information la plus complète possible permettant un engagement clair et éclairé.

    Dans un second temps, l’association organise une rencontre entre l’étudiant et l’aîné ou la famille qui correspond aux attentes exprimées. Ensemble (et sans la présence de l’association) les futurs cohabitants potentiels font connaissance et décident de conclure ou d’en rester là à l’issue de la prise de contact.

    La troisième étape consiste à signer la convention (et non un bail) qui liera les deux cohabitants. Si un accord n’est pas envisageable, l’association proposera une autre rencontre. Si au contraire le contact est concluant, l’association s’occupera de la convention personnalisée et de son suivi tout au long de la durée de la cohabitation. Elle interviendra sur demande des protagonistes s’il y a conflit, manquements, plainte ou simplement pour s’assurer périodiquement que tout se déroule bien.

    Généralement les parties respectives s’engagent pour la durée d’une année académique soit de septembre à juin, avec possibilité d’une prolongation durant les vacances de juillet et août. Ce qui pour l’aîné ou la famille permet une continuité au niveau de l’aide et de la présence. La cohabitation peut être renouvelée plusieurs années de suite et suppose à chaque fois d’acquitter la cotisation d’adhésion à l’association couvrant les frais administratifs liés à l’activité de l’association (établissement du dossier personnalisé, frais de déplacements, gestion des binômes au long de la cohabitation, financement des emplois…). Le loyer demandé est fonction des services rendus (courses, sorties, petits travaux…)ou non et est plafonné à 300€ .

    Attention : pour des raisons juridiques et fiscales il n’est pas possible pour l’étudiant de se domicilier chez l’aîné ou la famille.

    Cette formule souple basée sur la confiance réciproque donne de très bons résultats à la fois pour les adultes comme pour les étudiants.

    De bons résultats ?

    En effet, cette opération de cohabitation bien pensée, bien préparée et bien suivie s’avère une expérience stimulante pour chacun. Ici, point d’improvisation mais une mise en relation coconstruite avec les partenaires. Les personnes ne sont pas livrées à elles-mêmes et bénéficient d’un accompagnement tout au long de leur démarche.

    En 2011, nous avons mené l’enquête auprès d’une centaine de membres Énéo, pour connaître leurs opinions sur la question de cohabitation intergénérationnelle (1). Une des réticences à s’engager dans cette voie était de ne pas savoir comment choisir la bonne personne avec qui cohabiter et de se retrouver seul et démuni pour gérer cette nouvelle expérience d’habitat. Avec 1Toit2âges vous ne serez pas seul mais conseillé pour décider. La formule souple permet également de rompre la convention en cours (selon certaines règles) si cela ne convient plus à l’une des parties, ce qui arrive très rarement.

    Depuis quelques mois, 1Toit2âges est partenaire d’Énéo. Nous croyons en ce projet et diffuserons régulièrement des informations sur les activités de l’association.

    Avec une espérance de vie en bonne santé qui ne cesse d’augmenter, nous devons travailler à la mise en place d’un dispositif de services pour les aînés, les manières d’habiter en constituent un des maillons essentiels (2).

    1Toit2âges répond à nos critères de qualité (relations/gestion/projet de société…) dont le plus important est qu’il fait de ces opérations de cohabitation de multiples gagnants en solidarité, aides, transmission, sécurité, convivialité,… En somme, de très bons plans pour mieux vivre ensemble !

    Quelques bonnes raisons de s’engager

    « Maintenant j'attends quelqu'un ...! Cela me motive pour ma journée et je suis heureuse de pouvoir retrouver M. le soir… elle me raconte sa journée toujours avec enthousiasme et sourire, c'est un plaisir de discuter ensemble (..). Je ne suis pas pressée de voir l'année se terminer … » Madame B (senior)

    « Et voilà, trois années de cohabitation heureuse viennent de prendre fin avec Marie; elle est partie il y a à peine deux heures avec son sourire, des larmes au bord des cils, sa valise et une Grande Dis. sous le bras. J'ai fait la forte aussi, la félicitant bien sûr, heureuse pour elle et lui souhaitant bon vent pour l'avenir. Mais je peux vous confier que je me sens un peu comme une mère-poule dont le dernier oisillon vient de s'envoler du nid ... Il me reste à dire: "Allez, courage, ma vieille! Et au suivant ! » Madame F (sénior )

    "Merci Madame pour notre maman qui souhaitait tant rester chez elle encore quelques temps.... Grace à Pierre ce fut possible ! il a été une petite main précieuse et discrète au quotidien que maman a beaucoup apprécié. Que dire de ses fous rires qui ont mis de l'ambiance dans le calme de la maison …" Madame D.

    « … Pour anecdote, cette expérience m’a fait réaliser que je n’avais jamais eu autant de complicité et d’échanges avec ma grand-mère ou une personne âgée avant de connaitre Madame L. Pour toutes ces raisons, je suis reconnaissante de cette expérience et tiens à remercier l'asbl qui m’a permis de vivre ces moments exceptionnels. » Minhee (étudiante)

    Pour plus de détails visitez le site de l’association 1Toit2âges : www.1toit2ages.be. Il reprend des infos, des conseils, les questions posées le plus souvent … En somme tout ce que vous devez savoir avant de prendre contact avec l’association pour concrétiser cette expérience de cohabitation enrichissante.

    Pour un contact :

    Bruxelles : 0472 94 82 77 ou 0496 24 80 05

    Gembloux : 0496 25 19 51

    Namur : 0496 94 63 50

    Mons : 0478 77 76 44

    Liège : 0498 20 60 46

    Louvain-La-Neuve : 499 34 00 88

    Marche –en-Famenne : 0496 82 85 99

     

    Anne Jaumotte,
    Chargée de projets

     


     

    1. Tous âges confondus : l’intergénérationnel, une culture du vivre ensemble. Dossier suivi de l’enquête : Et si votre maison devenait trop grande, en feriez-vous un habitat intergénérationnel ? Balises n°36

    2. Tous âges confondus : revue de pratiques intergénérationnelles. Balises n°37

    Osons, le part’âges d’habitats, Balises n°31

    Voir aussi la rubrique « Analyses » du site Énéo. Une série de textes traitent de la qualité de vie et des lieux de vies