La santé, un droit pour TOUS !

La santé, un droit pour TOUS : une campagne en trio

La santé est fondamentale. Plus encore, c'est un droit inscrit dans la Déclaration des droits de l'Homme. Et pourtant... Les chiffres mondiaux en matière de soins de santé sont alarmants. Actuellement, 2,5 milliards de personnes dans le monde n'ont pas accès aux soins de santé de base.

Pourquoi ? Parce qu'elles ne peuvent pas payer leur admission au centre de santé ou les médicaments, parce que les centres de santé sont trop éloignés de leur lieu d'habitation, parce que le personnel médical ou le matériel médical nécessaire manquent à l'appel... Chaque année, au moins 20 millions de personnes meurent dans les pays en développement faute soins de santé de base adéquats. En Belgique aussi, les inégalités sociales en matière de santé restent importantes. Les populations défavorisées vivent non seulement moins longtemps, mais elles sont également en mauvaise santé nettement plus tôt dans leur vie.

Plus fondamentalement, ces nombreux problèmes trouvent leurs racines dans les échanges inégaux entre pays dits développés, émergents et en développement. Le manque d'investissements des autorités dans le secteur public prive ainsi une grande partie des populations de soins de santé accessibles. Le manque de médicaments et la commercialisation des services de soins de santé empêchent la majorité de la population, aux moyens financiers limités, de se faire soigner.

Les conditions de travail et de vie poussent de nombreux prestataires à s'installer dans d'autres régions plus propices. Sans quitter forcément le pays, ils migrent souvent vers le secteur privé lucratif ou les ONG et programmes internationaux. Enfin, l'absence d'une politique de protection sociale dans de nombreux pays laisse les habitants vivre dans la pauvreté et l'inégalité sociale augmenter au lieu de diminuer.

Les soins de santé, encore inaccessibles pour certains...

En 1978 déjà, 134 pays ont signé, à l'initiative de l'Unicef et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la Déclaration d'Alma Ata, document de base pour un accès universel aux soins de santé. Le droit à la santé a été associé à des notions comme la justice sociale, la participation, l'autonomisation, les soins de santé de base et des rapports mondiaux justes. L'objectif de la santé pour tous, comme l'a affirmé cette Déclaration, aurait du être atteint aux alentours de l'an 2000. Dix ans après l'échéance, ces objectifs sont loin d'être réalisés. Nous n'arrivons toujours pas à organiser des soins de santé accessibles et de qualité pour tous, surtout dans les pays en développement.

... Mais ce n'est pas inéluctable !

Pour faire face à ces manques, comme cela s'est passé en Belgique, des citoyens se mobilisent. Ils prennent eux-mêmes des initiatives pour améliorer leur santé et la qualité des soins via des mutualités, des mouvements sociaux. Là où les gens peuvent s'organiser, créer des mutuelles, etc., ils peuvent ainsi mieux se protéger des risques de santé.

Solidarité Mondiale, l'ONG du MOC, soutient des organisations dans le Sud qui refusent de baisser les bras. Ces citoyens, via ces mouvements sociaux, revendiquent leur droit à la santé en développant des systèmes d'assurance maladie, en créant des fonds communs et en rendant les coûts des soins médicaux plus accessibles et supportables.

Un trio pour une campagne

Ensemble, avec la Mutualité chrétienne et ses mouvements socio-éducatifs (Jeunesse et Santé, Altéo et l'UCP, mouvement social des aînés), le CIEP et Solidarité Mondiale, une campagne de sensibilisation et d'action sera menée durant deux ans pour faire pression sur les responsables politiques au Nord comme au Sud afin de les encourager à faire de la santé une préoccupation majeure.

Retrouvez la campagne en détail en suivant ce lien : La santé, un droit pour TOUS !

Signez notre pétition pour des soins de santé pour tous !

Votre voix compte : après 2 années de campagne, vos signatures renforceront notre plaidoyer auprès du gouvernement fédéral. Signez notre pétition en ligne !