Les gérontechnologies... C'est vous qui décidez

Si les nouveaux médias trouvent de plus en plus d’utilité fonctionnelle auprès des aînés, de nouvelles technologies s’invitent petit à petit dans leur vie posant de nouvelles questions en termes d’opportunité, de cohabitation voire d’éthique et ce dans des domaines aussi importants que la santé ou la sécurité.

Vieillir chez soi, au cœur d’un environnement familier, c’est ce que souhaite la majorité des aînés. Mais cela suppose bien souvent, pour les personnes fragilisées et en perte d’autonomie, d’être secondées par des aidants, souvent la famille proche, par des services professionnels et dans certains cas par les gérontechnologies.

Destinées avant tout "à améliorer la qualité de vie des personnes âgées à domicile et à faciliter le quotidien de leur entourage", les gérontechnologies contribuent sans doute à limiter les inconvénients, voire les dangers de la perte d’autonomie.

Téléassistance, détection des chutes, biosurveillance, géolocalisation,... le domaine d’application des gérontechnologies s’élargit de jour en jour.

Trop souvent, la décision d’installer un dispositif est prise par des proches, plutôt inquiets, sans nécessairement avoir pris le temps de consulter la personne âgée et/ou d’avoir obtenu son consentement avec pour conséquence, le risque pour la personne âgée de vivre cette situation comme une intrusion dans sa sphère privée et de l’amener à rejeter le dispositif.

Une question de droits

L’Union Européenne reconnaît et respecte les droits des personnes âgées, qui sont plus susceptibles de dépendre des autres pour l’aide et les soins, à « mener une vie digne et indépendante » (Charte des droits fondamentaux de l’UE, art. 25.).

Ce n’est pas parce qu’on vieillit et que l’on peut être amené à dépendre des autres, que l’on perd le droit à faire ses propres choix et au respect de ses volontés.

La campagne d’Énéo, mouvement social des aînés vise à sensibiliser les citoyens sur l’importance du respect du droit à l’autodétermination, de la vie privée, de l’intégrité et de la dignité des personnes âgées dans le cadre du développement des gérontechnologies.

Pour aller plus loin

Nous vous invitons à consulter les documents suiviants :