Octobre 2016 - Balises N°55 : Un autre monde du travail est-il possible ?

Au sommaire de ce Balises

balises55Dans un contexte de prolongement des carrières et de pénurie d’emplois vacants, il est fondamental de penser le monde du travail de demain, afin que les quatre générations qui désormais le composent trouvent leur place et leur équilibre, compte tenu de leurs attentes respectives. 

La majorité des études qui abordent la question des relations intergénérationnelles en milieu professionnel se concentrent sur les représentations que chaque génération a des autres, en opposant le plus souvent les « jeunes » aux « vieux » et en étudiant l’impact des stéréotypes sur la manière dont ils cohabitent.

Nous souhaitons dépasser cette opposition et parler des solidarités qui se créent ou qui sont à inventer sur les lieux de travail. Car nous pensons que les pratiques de solidarité auront un impact bénéfique sur l’expérience quotidienne du travail et, à terme, permettront aux travailleurs de rester plus longtemps sur le marché de l’emploi dans les meilleures conditions possible.

Les événements récents qui ont touché le monde de l’entreprise en Belgique (fermeture de Caterpillar, multiples restructurations dans le secteur bancaire…) rendent d’autant plus urgent de repenser le monde du travail. Car de toutes parts les travailleurs sont poussés à être toujours plus productifs et plus rentables alors que notre modèle de croissance est en perte de vitesse et que les technologies remplacent chaque jour plus d’hommes et de femmes.

Dans un contexte de morosité ambiante, où l’avenir est bien souvent dépeint de manière négative, Énéo souhaite donc proposer un « projet de société », une forme d’utopie du monde du travail vers laquelle s’orienter. Pour ce faire, nous développerons l’idée de travail durable : l’économiste Philippe Defeyt parle de « réenchanter le travail et l’emploi  », de faire en sorte que le travail devienne vivable par tous. Cela nécessite évidemment de repenser le système global et d’axer les rapports professionnels non plus sur la rentabilité et le profit, mais sur la solidarité et la qualité de vie.

 

pdfTélécharger le Balises N°55